Quartier Renée 97311 Rivière Pilote

Le pitt ou gallodrome (généralement collé à une maison ou venant un prolongement de celle-ci façon garage) est une sorte d’arène miniature, d’environ 4m de diamètre autour de laquelle s’amassent parieurs et coqueleurs. Une à deux fois par semaine selon les lieux, il est le théâtre de combats sanglants et quasi systématiquement mortels entre coqs.

Avant la saison des combats, qui se déroule généralement de novembre à juillet, ils seront préparés, entraînés, massés, nourris par l'éleveur, pour en faire de véritables boxeurs. L'éleveur impose  une série d'exercices, le matin durant une quinzaine de minutes, destinée à renforcer les muscles des ailes et des jambes, d'accroitre le sens de l'équilibre et de donner du souffle. Immédiatement après, ils sont baignés à l'eau fraiche, et exposés au soleil durant 2 heures. Ils prennent  2 repas par jour, (tomates, fruits, poisson grillé) et sont également massés avec une solution à base de..... rhum.....

Ces coqs de combat sont entrainés comme de vrais athlètes de haut niveau et peuvent rapporter gros à leurs propriétaires en cas de victoire.

Ces combats de coqs,  hérités  des premiers colons espagnols qui les introduisent  à partir du XVII éme siècle. Cette pratique s'est fermement ancrée dans la culture antillaise, restant  très vivace et  devenant  une véritable passion en Martinique. Ces combats, jeux d'argent, sont tolérés sur l'île car ils sont une tradition qui exprime la vigueur et l'identité créole, le département bénéficie donc d'une dérogation au nom "des traditions locales"

La cloche agitée par l'arbitre donne le signal du début du combat. Sous les regards et gestes agités des spectateurs, il  évolue au rythme des émotions empreintes de joies ou  de colères.

Ces gladiateurs se battent armés  de ces éperons naturels, pour frapper le poitrail, Le combat se déroule dans une succession d'assauts, de volte face et de parades, toutes plumes dressées destinées à s'intimider.. Les règles du jeu sont simples:

Le match est considéré comme terminé lorsque l'un des 2 adversaires se retrouve couché et ne parvient pas à se relever au bout d'une quarantaine de secondes. Autre cas de défaite, en cas de fuite d'un des participants, 2 fois de suite. Le combat peut aussi être interrompu si le propriétaire estime que sa bête est trop mal en point pour continuer. La durée d'un affrontement peut varier de quelques secondes à plusieurs minutes.

L'honneur, le respect et la cordialité sont les valeurs qui régissent ces rassemblements. Les pitts sont peu fréquentés par les femmes (mais pas interdits aux femmes), ce jeu reste assez machiste Les paris se font à la criée au milieu de la folie tumultueuse des parieurs. De grosses sommes d'argent sont parfois mises en jeu (plusieurs milliers d’euros). En cas de gains, les parieurs gagnent le double de leur mise. Pour un spectateur non averti, il est difficile de comprendre.

C'est une plongée en immersion dans le Pitt Félière (du nom de la patronne) que je vous propose par l'intermédiaire de cette série. Il y avait plus de 80 pitts en Martinique, il n'en reste maintenant plus qu'une dizaine environ. Il ne s'agit pas pour moi de porter un jugement sur cette pratique mais de témoigner en photos d'une tradition ancestrale qui risque un jour de disparaitre.

La plupart de ces photos sont légendées et commentées.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
GERARD HELOÏSE 2020 ALL RIGHTS RESERVED